Ce blog a été créé uniquement pour faire un exposé d'SVT sur les volcans. Les images viennent de ''google image'' et les informations de ''wikipedia'' et d'autre sites.

mercredi 30 mars 2011

exposé sur les volcans

1)Le fonctionnement des volcans
 Un volcan possède trois éléments essentiels: du magma, une chambre magmatique et des composants volatiles. Le magma est soit produit par une source profonde dans le manteau terrestre, à des profondeurs dépassant parfois cent kilomètres, soit dans la croûte terrestre portée à haute température. Plusieurs volcans sont situés au dessus d'un courant ascendant d'origine convective qui fait remonter des roches et les décomprime. Comme la température de fusion décroît avec la pression, les roches en profondeur dans la croûte se mettent à fondre. Plus léger que les roches qui l'entourent, le magma s'en extrait et monte vers la surface sous l'effet de la poussée d'Archimède.
 Au voisinage de la surface, les roches "encaissantes" se font moins denses et la force d'Archimède ne suffit plus au magma pour monter. Il stagne  et se rassemble dans un réservoir, la chambre magmatique. Celle-ci joue un rôle fondamental. Le débit d'une éruption volcanique est bien plus grand que le "système de plomberie" profond qui amène le magma vers la surface. Une éruption n'est donc possible que si une quantité suffisante de magma s'est accumulée dans une chambre, ce qui représente parfois plus de 100 km³ de magma.

 Mais pour quelles raisons une éruption se déclenche-t-elle? Elle est, en général, provoquée par la mise sous pression de la chambre magmatique. Elle se gonfle progressivement jusqu'à ce que le seuil de rupture de ses parois soit atteint: c'est le début de l'ascension du magma vers la surface. La mise sous pression de la chambre peut se produire simplement par l'arrivée de nouveau magma en provenance de la source profonde, elle même activée par des mouvements plus profonds. Mais cette augmentation de la pression peut aussi être due à l'évolution du magma lui-même. Quand le magma se refroidit et
cristallise
, les éléments volatils qu'il contient s'en échappent, mais ne trouvent pas de minéraux "hôtes". Leur concentration augmente donc progressivement dans le liquide résiduel (magma non cristallisé). Lorsque le seuil de solubilité des gaz dans le magma est dépassé, le volume du mélange liquide et gaz augmente. Ce faisant, les parois de la chambre se déforment, changeant la pression interne.

  Puisque l'évolution du système est  déterminée  par le refroidissement, dont les lois sont connues, il est possible de proposer un modèle théorique pour ce mécanisme. La chaleur se perd par
convection
à un taux qui dépend de la viscosité du magma. La prédiction la plus simple est donc qu'un réservoir de magma fluide évolue plus rapidement qu'un réservoir de magma visqueux. Le calcul prédit qu'il faudra quelques années dans le premier, mais quelques siècles dans le second! Durant ces périodes, on dit que le volcan est éteint, mais on ne peut jamais affirmer que cet état soit définitif.

   L'augmentation de pression dans la chambre magmatique, liée à l'arrivée de nouveau magma ou au dégazage de celui déjà présent, est susceptible de provoquer une éruption volcanique. Celle-ci a un caractère calme si la lave (magma) s'écoule librement de la bouche d'émission (cratère), ou violent si elle s'accompagne d'explosions rejetant dans l'atmosphère gaz et matériaux divers. Les gaz accumulés dans la chambre magmatique jouent un rôle important dans ces explosions. Ces gaz, accumulés sous des pressions énormes, sont prisonniers du magma. Lors de la remontée de la lave dans la cheminée, les gaz s'échappent brusquement dans l'air, projetant lave et matériaux solides.

2)Les différents types de volcans

 Il y a 4 types de volcans différents: 
- les volcans effusifs, ils produisent de longues coulées de lave calmes et fluides qui coulent le long du volcan




- les volcans explosifs, ils crachent de longues bandes de fumée, du gaz et du magma visqueux qui se solidifie dès la sortie. Sous l'effet de la pression une grande explosion va se produire et des roches vont voler


- les volcans des dorsales, ils sont situés sous l'eau donc dès que la lave est expulsée elle refroidie et se solidifie sous l'eau qui empêche toute explosion




- les volcans stromboliens, ils sont à la fois effusifs et explosifs. Ils sont donc les plus dangereux car il y a des coulées de lave, de la fumée et des projectiles enflammés







3) Préventions
Les éruptions anciennes du volcan constituent une référence pour envisager les éruptions futures. Les dépôts solides (laves solidifiées, cendres) qu'il a rejetés jadis en constituent les témoins. On les identifie précisément (la pétrographie est l'étude des roches et des minéraux qu'elles contiennent). Puis on essaye de les dater (géochronologie) pour reconstituer la vie du volcan.
Pour les volcans les plus dangereux, il faut disposer d'un observatoire permanent où un personnel qualifié se relaie 24 heures sur 24. On dispose aussi de stations de surveillance automatique, disposées sur l'édifice volcanique et reliées à l'observatoire central par radio haute fréquence


Différents types d'appareils spécifiques permettent une surveillance rigoureuse du volcan. Des sismographes détectent de petites secousses appelés « tremors », témoins de la montée du magma. Ces signaux se produisent le plus souvent entre 24 et 48 heures avant une éruption, parfois quelques jours ou au contraire quelques dizaines de minutes seulement.
SISMOGRAPHE

Pour protéger la population il faut expliquer aux populations menacées ce qu'est exactement un volcan, les différents dangers qu'il présente, ce qu'il faut faire ou ne pas faire en cas d'éruption. Des plans d'alerte, de secours et d'évacuation sont établis par les autorités civiles, prenant en compte les différents scénarios éruptifs susceptibles de se produire.
Les préventions sont :
* Renseignez-vous sur la présence d’un risque volcanique dans votre région et ne vous installez pas dans sa zone d’influence.
* Faites une réserve d’eau potable et d’aliments non périssables en cas d’évacuation.
* Couvrez les citernes d’eau pour éviter la contamination par les chutes de cendres.
* Surveillez l’accumulation de matériaux volcaniques sur les toits. Le poids peut augmenter rapidement et provoquer un effondrement s’il y a mélange avec de l’eau.
* Il est recommandé de disposer de plaques d’identification des membres de la famille.
* Prévoyez et conservez en bon état une radio portable avec piles afin de recevoir les consignes, ainsi qu’une trousse de secours et une lampe de poche avec piles.
* Les explosions du volcan peuvent générer des ondes de choc. Il est donc recommandé de renforcer les vitres des fenêtres avec du ruban adhésif ou des planches.
* Éloignez les animaux des abords des rivières ou des endroits où se déposent des grandes quantités de cendres pour qu’ils soient à l’abri des lahars (coulées de boue) ou des avalanches.
* Évitez de cultiver sur les berges des rivières proches ou descendantes du volcan.

4) Des volcans célèbres

-Le Mont Saint-Helenes ( 27 janvier 2008 à Skamania aux Etats-Unis , volcan explosif )

-Le Piton De La Fournaise (2 avril 2007 vers 10h du matin en Réunion, volcan effusif )







2 commentaires: